utopium theatre
utopium theatre


 

 

 

 

 

Création 2007 - Théâtre en lieu atypique - de et par "Sébastian Lazennec"

Mon grand oncle

Germain Langlois, 87 ans, passionné par les Pyrénées et les chaussures, nous a quitté il y a quelques jours.
Il vivait dans votre ville sans amis ni famille, mais il souhaitait absolument la présence de quelques personnes pour la lecture de son testament.
Vous êtes invités à vous rendre chez lui, accompagnés de son petit neveu...

"Avec la volonté de jouer entre illusion et vérité, entre le vrai et le faux, l’originalité de ce spectacle réside dans le fait que le spectateur devenu acteur malgré lui, se rend vraiment chez le "grand oncle". Tout au long de ce moment de vie simple mais improbable, on oscille entre situation pathétique et plaisanterie loufoque, on passe du jubilatoire au tragique. En nous ouvrant la porte de son appartement « Mon grand oncle » nous emmène dans un univers pince sans rire teinté de nostalgie…"

Le public est invité à se rendre à l’intérieur d’une maison ou d’un appartement pour assister à la lecture d’un testament.

 

De et avec : Sébastian Lazennec
Aide à l’écriture et mise en scène : Amédée Renoux de "Thé à la rue"

 

"...Sébastian Lazennec incarne le héros
pathétique de ce drame familial. Et nous lègue
à jamais un moment de théâtre émouvant,
singulier et inoubliable..."
Extrait d'un article de Thierry Voisin paru dans "TELERAMA" en mai 2010

"...S'éloignant de la création collective qu'il nourrit depuis quinze ans au sein d'Utopium théâtre, Sébastian Lazennec nous offre un beau moment de théâtre intimiste, travaillé avec la complicité de Amédée Renoux (codirecteur artistique de la compagnie 'Thé à la Rue"). Comme le disait Jean-Luc Courcoult, "la qualité du souvenir dépend du choc de l'impact". Sébastian Lazennec laisse une jolie éraflure dans nos mémoires."
Article de Julie Bordenave paru dans "Stradda" (le magazine de la création hors les murs) en janvier 2008

Mon grand oncle de Sébastian Lazennec
Mon grand oncle Utopium Sébastian Lazennec

"...Lazennec qualifie sa proposition de « théâtre intimiste », et il n’a pas tort. Du théâtre, il a la formation et l’expérience ; c’est un acteur rodé, compétent. Le rapport intime au spectateur, on le trouve dans le dispositif choisi : tout le monde s’entasse dans le prétendu appartement du grand oncle. Mais au-delà de ça, c’est le personnage lui-même, conçu et créé par Sébastian Lazennec, et son rapport au public convoqué qui fait mouche. "..." le ton, le regard, les mimiques jouent avec habileté sur la corde raide du « vrai faux ». Lazennec a créé là un texte et un rôle qui pourraient sans problème être joués de manière réaliste, « sérieuse », et tirer larmes et frissons aux spectateurs. Lui, fait naître des sourires, des rires complices, et il a sans doute raison : les messages les plus forts passent mieux quand le public n’a pas l’impression qu’on lui fait la morale. C’est tout en douceur que le drame familial est dévoilé et l’émotion, réelle, naît à la sortie du spectacle, quand on repense à ce couple oncle-neveu qui finalement nous ressemble."
Floriane Gaber/fluctuat.net/août 08.

 

"J'ai assisté avec bonheur à la représentation de votre dernière création "Mon grand oncle" ce spectacle allie avec intelligence le lien du dedans et du dehors de l'espace public à l'oeuvre théâtrale dans un lieu dédié. Cette création est dans la droite lignée d'une commande que j'avais effectué il y a une dizaine d'années "Album" d'Yves Raynaud de la Cie Avis de tempête mis en scène et interprété par Jean Jacques Faure. Contrairement à cette dernière qui était très "littéraire" vous avez opté pour la simplicité et l'humanité dans une histoire présentant un caractère universel et nous touchant.... L'exercice de la mémoire et sa transposition est un exercice difficile que vous avez réussi à maîtriser et j'ai pu sentir o combien cette relation a pu séduire et émouvoir une sociologie de spectateurs particulièrement diversifiée. Je souhaite que cette aventure artistique trouve un écho favorable auprès de la profession en considérant que le champ est ouvert à une exploitation de votre création tant dans le réseau national que dans les petites et moyennes structures. Les politiques culturelles changent, l'interaction entre les champs artistiques aussi. Sachez que cette création est totalement en phase avec notre projet mené à l'Avant-Scène Cognac, Centre National des Arts de la Rue alliant une politique tant sur le théâtre de ville que sur la rue.
Au plaisir de vous retrouver."

Cordialement

René Marion
Ex-Directeur L'Avant-Scène Cognac,

CLIC CI DESSOUS POUR VOIR UNE VIDEO
REPORTAGE DE FRANCE 3 SUR "Mon grand oncle" EN 2009 AU FESTIVAL "LES AFFRANCHIS" A LA FLECHE

Voir plus de Photos de "Mon grand oncle " dans la page "La galerie"
Voir les dates de tournée dans la page "L' agenda"


Spectacle fixe de 42 minutes avec introduction de 10 minutes dans la rue
Le Spectacle peut etre joué 2 à 3 fois dans la journée.
Jauge : suivant le lieu, minimum 15 personnes, maximum 45 personnes
Electricité obligatoire.
Equipe 2 à 3personnes
Fiche technique, dossier de presse et photos de com. dans l'espace pro
Tarifs et affiches sur demande

Mon grand oncle Utopium Sébastian Lazennec

Création : le 17 mars 2007 pour le festival « Rue en salle » à Allonnes (72)
Merci à Marie-Anne Durand et Gérard Lantier, à Simon Livet pour le maquillage
et à Natacha Mouillé pour le soutien

Spectacle accueilli en résidence : au P.L.U.C à St Biez en Belin (72).